• Réserver votre séjour
  • Acheter votre forfait de ski
Voir les résultats avec Les Arcs Réservation
Ouverture du 14 Décembre 2019 au 25 Avril 2020
LIVE

lundi 24 fevrier mis à jour le 24/02/2020 à 8H06

Ouverture du 14 Décembre 2019 au 25 Avril 2020

Réserver votre séjour

Voir les résultats avec Les Arcs Réservation

Acheter votre
forfait de ski

Réserver
votre séjour
Acheter votre
forfait de ski
  1. Les Arcs
  2. Infos live
  3. Blog
  4. Le lexique du savoyard

Lexique du Savoyard 

Vous vous baladez à travers Les Arcs et vous entendez les locaux utiliser des expressions farfelues du type « faut passer dré dans l’pentu » ou encore « je vais y faire » ? Pas facile de savoir de quoi ils parlent… C’est un peu comme si vous étiez dans un pays étranger sans dictionnaire pour comprendre le dialecte local. Nous sommes là pour y remédier et vous donner quelques expressions clés pour vous ouvrir de nouveaux horizons linguistiques.
 

   Drè dans l’pentu : si un jour on vous propose d’aller drè dans l’pentu en vous désignant une pente raide, sachez que votre interlocuteur vous invite à aller tout droit. Soyez sûr de votre niveau de ski avant de répondre le traditionnel « oui » signifiant en réalité « je ne sais pas ce que tu racontes mais je te suis quand même ». 

slideshow

   Adieu : c’est notre bonjour montagnard.

   A’rvi pâ ou arvi : pas la peine de chercher midi à 14h, la personne qui vous lance ce mot vous dit simplement au revoir.

   Des niôlles : ce sont des nuages. À ne pas confondre avec la gnole qu’on vous propose en fin de repas pour faire passer la bonne raclette que vous venez de manger.

   Une tartifle : ce n’est autre qu’une pomme de terre ! Voici pourquoi les savoyards ont choisi la tartiflette pour désigner ce merveilleux plat à base de fromage et de pomme de terre.

   Le mollard : laissez de côté cette chose visqueuse qui vous vient en tête, il s’agit d’une colline.

   Prendre une avoinée… Ce n’est pas déguster un super mélange à base d’avoine, mais se faire disputer !

   Vint diou (vingt dieux, ou encore vain Dieu) : exprime la surprise, « mince ».

   Y : aussi farfelu que cela puisse paraître, il s’emploie à la place de " le ", " la ", ou " les "… Ce qui nous donne des phrases de ce type : « Tu veux combien de tartifles avec la raclette ? Je vais y mettre à cuire. »

Si vous voulez parfaire votre langage montagnard, on vous conseille de jeter un œil à notre lexique du ski pour les nuls 😉

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur notre site vous en acceptez l‘utilisation pour vous proposer un service personnalisé et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus