La Belle et la Belle
de Sophie Fillières
> Infos live > Blog > La Belle et la Belle

Aujourd’hui sort le film de Sophie Fillières, « La Belle et la Belle », dont une partie a été tournée l’an dernier aux Arcs/Bourg Saint Maurice.

L’histoire suit la jeune « Margot » (Agathe Bonitzer), qui rencontre fortuitement « Margot » (Sandrine Kiberlain), d’une vingtaine d’année son ainée. Elle portent toutes deux le même prénom et ce n'est pas un hasard. Ces deux femmes se découvrent "pareil", tout simplement parce qu'elles ne forment qu'un seul et même personnage, avec le prisme et l'expérience de leurs âges respectifs.

Sandrine Kiberlain, se retrouve donc dans cette situation paradoxale où elle se replonge 20 ans en arrière, confrontée à son innocence, avec la conscience des erreurs qu'elle a commises jusque-là .

Si Sophie Fillières a jeté son dévolu sur la région Rhône Alpes, c’est que son précédent long-métrage, “Arrête ou je continue”, avait déjà été tourné à Lyon et aux alentours. Elle en avait gardé un excellent souvenir. « Nous avons choisi Les Arcs pour la neige que l’on trouve encore en altitude », explique Hervé Duhamel, le directeur de production. « Et après les vacances de février car il fallait que la fréquentation touristique soit compatible avec les exigences d’un tournage. D’ailleurs, les vacanciers ont été très compréhensifs, notamment quand nous avons tourné sur la télécabine Varet. »

Une cinquantaine de figurants locaux avaient été retenus, essentiellement des skieurs et snowboarders. La plupart ont découvert l’univers d’un tournage, avec ses moments d’attente, de répétitions et de changements de dernière minute.

Le film est à l’affiche au cinéma Le Coeur d’Or à Bourg Saint Maurice.