• Réserver votre séjour
  • Acheter votre forfait de ski
LIVE

mercredi 02 decembre mis à jour le 02/12/2020 à 8H06

Réserver votre séjour

Acheter votre
forfait de ski

Réserver
votre séjour
Acheter votre
forfait de ski
  1. Les Arcs
  2. Que faire aux arcs ?
  3. Côté Patrimoine
  4. lieu du souvenir
  5. Le système Séré de Rivières

 Visites 

  Les tarifs et les jours des visites sont présentés sur Ma semaine aux Arcs, le Programme d'animation ou en Offices de tourisme.


Le Quartier des Alpins à Bourg saint Maurice a hébergé Les Diables Bleus du 7e Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) jusqu’en 2012. Ce lieu de mémoire permet de découvrir la vallée de Haute Tarentaise et les ouvrages de défense construits pour protéger et contrôler les voies de communication vers l’Italie. Une occasion de découvrir le passé militaire local avec son organisation, la construction des fortifications, les combats et les hommes qui ont donné leur vie pour notre liberté et la paix.

« Je suis le Général R. A. Séré de Rivières. J’ai été directeur des fortifications de 1873 à 1880. Après 1871, date de la défaite de la France contre la Prusse et ses alliés allemands, j’invente un système de défense qui porte mon nom. »
Raymond Adolphe Séré de Rivières (1815-1895)

LE SYSTÈME SÉRÉ DE RIVIÈRES

Ainsi au-dessus de la ville, on construit un système défensif de 1890 à 1894 avec :

Le fort d’interdiction de Vulmix (1065 m).
Le fort de protection du Truc (1550 m).
Le blockhaus de surveillance de la Platte (2000 m).
La Redoute Ruinée sur la crête dominant l’hospice du col du Petit Saint-Bernard (2400 m).

En 1913, ce dispositif est complété par 3 batteries placées sur la crête de la forêt de Malgovert.

slideshowslideshow

slideshowslideshowslideshowslideshow

Chaque ouvrage fortifié a une mission précise avec un armement et une garnison spécifique :

 La batterie de Vulmix, avec ses 8 canons, protège la route du col du Petit Saint-Bernard, le pont de Montrigon et le pont ferroviaire.
 Le fort du Truc protège à la fois Vulmix avec 2 canons et les éventuelles avancées ennemis sur les hauteurs avec 6 autres canons.
 Le blockhaus de la Platte surveille la vallée. Il sert de casernement et abrite 4 canons.
 Le fort de la Redoute Ruinée surveille le col stratégique du Petit Saint-Bernard.

LE VOCABULAIRE MILITAIRE EN QUELQUES DÉFINITIONS

Fort : Ouvrage fortifié destiné à défendre un lieu. Il possède une enceinte de protection et un casernement pour sa garnison.

Batterie : À la différence du fort, la batterie est une fortification qui n’a pas de casernement pour ses soldats.

Blockhaus : Petit ouvrage fortifié pour la défense d’un point particulier.

Ouvrage : Synonyme de fort et de batterie.

Casemate : Petit ouvrage fortifié ou abri protégé des tirs d'obus.

Avant-poste : Position en avant de la ligne de résistance.

Redoute : Petit ouvrage de fortification isolé en fermé.

Béton spécial : Béton de haute résistance (400 kg de ciment par m3).

slideshowslideshowslideshowslideshowslideshowslideshow


 Le saviez-vous ? 

LES CHIENS SAINT-BERNARD

Les vaguemestres, militaires chargés du service postal, sont guettés par les soldats isolés dans les fortifications. Sur la route du fort du Truc, ils sont accompagnés par des chiens Saint-Bernard, utilisés pour tirer des traineaux ou lors des secours en montagne.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur notre site vous en acceptez l‘utilisation pour vous proposer un service personnalisé et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus